Réseaux sociaux : portrait robot du socionaute en 2018

Portrait robot du socionaute français en 2018

Plus de 3 milliards d’individus utilisent les médias sociaux à travers le monde. Chaque jour, un million de nouveaux utilisateurs adoptent Facebook, Instagram, Twitter ou d’autres plateformes pour communiquer, partager ou se divertir. Désormais, un tiers du temps passé en ligne est consacré aux médias sociaux. Les français sont également concernés par cette addiction planétaire. Aujourd’hui, 59% sont socionautes actifs et réguliers, soit plus de 38 millions de personnes. Quel portrait peut-on dresser de ces français définitivement converties aux joies de la socialité ?

Le profil socio-démographique des socionautes

60% des femmes et 59% des hommes utilisent les réseaux sociaux en France. Cette proportion est quasi constante depuis 2010. Les femmes utilisent principalement YouTube, Instagram ou Pinterest. Il y a utilisation paritaire sur Twitter. Les hommes sont plus nombreux sur LinkedIn par exemple…

42 ans, c’est l’âge moyen des socionautes français

Si on s’intéresse à l’âge des utilisateurs, un élément marquant émerge : les réseaux sociaux ne sont plus réservés à une population jeune. Tous les  français sont désormais concernés par ce phénomène. Si les 12 – 39 ans, forment la masse critique des usagers, avec un taux d’utilisation de 87%, l’écart générationnel continue de se réduire.  Aujourd’hui, un tiers des plus de 60 ans fréquentent  régulièrement  Facebook, Twitter, Instagram ou YouTube, situant l’âge moyen du socionaute français autour de 42 ans.

Les socionautes français selon son lieu de résidence

65% des personnes résidant dans l’agglomération parisienne utilisent les réseaux sociaux, contre 57% pour les personnes résidant dans une commune rurale. Cet  écart a peu évolué depuis 2010. Fait notable, ce sont les personnes qui résident dans des villes intermédiaires (entre 20 000 et 100 000 habitants) qui utilisent le moins les réseaux sociaux : 53% en 2017. Après l’agglomération parisienne, c’est dans les villes de plus de 100 000 habitants que l’utilisation des réseaux sociaux est la plus soutenue, avec un taux d’usage de 63%.

Leur profession et leur niveau d’études

70% des cadres utilisent les réseaux sociaux, 68% des employés et 67% des ouvriers. Même si c’est la courbe de croissance a été plus dynamique chez les cadres et « professions intellectuelles supérieures » (terminologie du Credoc) avec une progression de 33 points entre 2010 et 2017, l’utilisation des réseaux sociaux a progressé selon une pente régulière dans toutes les autres catégories professionnelles, avec une moyenne de 25 points sur la période.

A peine, 29% des français sans diplôme sont sur les réseaux sociaux…

67% des personnes qui ont fait des études supérieures  utilisent les réseaux sociaux, à égalité avec ceux qui ont le niveau BAC. Les diplômés du supérieur ont comblé leur retard en 2017. Jusque-là, leur taux d’usage était en moyenne inférieur de 4 points par rapport aux utilisateurs avec le niveau BAC.  En revanche, les français non-diplômés, subissent directement les effets de la fracture numérique. A peine, 29% des français sans diplôme, sont socionautes. Même si leur utilisation des réseaux sociaux progresse de façon régulière depuis 2010 (+15%), cela reste globalement moins dynamique par rapport à la courbe moyenne (+25%).

des individus connectés, accros mais méfiants…

Les socionautes français ont un rapport paradoxal avec les réseaux sociaux. Même s’ils sont chaque jour plus nombreux à les adopter (2 millions d’utilisateurs nouveaux en 2017), 73% disent ne pas faire confiance dans les infos qui sont relayées sur ces plateformes. Dans le même registre, 8 français sur 10 considèrent que Facebook, YouTube, Instagram et les autres, ne sont pas les mieux placés pour protéger et garder à l’abri leurs données personnelles.

Pourtant, les socionautes continuent à s’alléger, le plus souvent avec consentement, de pans entiers de leur territoire personnel ou intime. Dans l’esprit du socionaute, le désir de socialité et le besoin de résonance avec les autres, sont des motivations beaucoup plus fortes que tout le reste.

Les français consacrent en moyenne, 82 minutes par jour aux réseaux sociaux

Naturellement, les français consacrent de plus en plus de temps aux réseaux sociaux. 82 minutes par jour en 2017. Quels usages en font-ils ? 91% les fréquentent pour entretenir le contact avec leurs proches, 82% pour se divertir, 79% pour partager des photos ou des vidéos, 71% pour s’informer sur l’actualité et enfin, 25% pour faire de nouvelles rencontres.

Ainsi, pour un grand nombre de français, les plateformes sociales sont devenues des voies d’accès majeures à leur hub numérique. Pour s’adonner aux joies du partage et de l’échange, le socionaute français utilise tous les écrans à sa disposition : smartphone (61%), ordinateur (29%) et tablette (8%).

Quel que soit le support d’accès, l’utilisation des réseaux sociaux est une pratique installée (57% des socionautes accèdent quotidiennement à leurs comptes). Il s’agit même d’une addiction pour un certain nombre d’entre eux. 48% des 18 – 34 ans, disent consulter les réseaux sociaux dès leur réveil et qu’il s’agit même du premier geste du matin.

Qui utilisent Facebook mais pas uniquement…

Les socionautes français donnent leurs faveurs à Facebook, YouTube et Twitter. Ce trio de tête, fait valoir des statistiques  impressionnantes. 40 millions de visiteurs unique par mois pour Facebook contre 33 millions d’utilisateurs actifs. 37 millions de visiteurs uniques pour YouTube contre 31 millions d’utilisateurs  actifs. Les autres plateformes ne sont pas en reste. 20 millions de visiteurs uniques pour Twitter, plus de 19 millions pour Instagram et 16 millions pour LinkedIn.

En résumé…

Le socionaute français est âgé de 42 ans en moyenne, il est actif sur 2,6 plateformes. Il  est tout autant urbain que rural et globalement diplômé. A la fois accro et méfiant, il vit une relation paradoxale avec ses réseaux sociaux préférés. Il fréquente plus souvent Facebook et YouTube. Il s’y rend principalement pour échanger, garder le lien avec ses proches, s’informer et se divertir.

Kamel LEFAFTA

Portrait robot du socionaute français en 2018

Portrait robot du socionaute français en 2018 – LK CONSEIL – Cliquez pour agrandir

 

Tags

Comments are currently closed.

top