[Infographie] Twitter : les 2 versants d’un tweet efficace…

Twitter compte 310 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. Couteau suisse de la socialité, il a été adopté par plus de 6 millions de français pour leur usage privé ou professionnel. Certains l’utilisent pour communiquer, échanger ou partager, d’autres, pour s’informer, apprendre ou rencontrer… Hétéroclite et polyvalent, il laisse à chacun, la liberté d’inventer ou d’imaginer ses propres usages. Pour profiter de cet outil devenu incontournable, nous passons tous par sa particule élémentaire : le tweet.

Les 2 versants d’un tweet efficace

500 millions de tweets sont postés chaque jour. La grande majorité de ces contributions ne sera jamais partagée. En pratique, peu de tweets arrivent à s’extraire de cet immense embouteillage. Face à un tel écrémage, que faire pour rendre un tweet intéressant et suffisamment attractif pour être partagé ? 2 ingrédients permettent d’atteindre cet objectif : le contenu et l’engagement de sa communauté.

Le Contenu : la charte du « bon tweet »

  1. Vous avez respecté le principe des 90 – 110 caractères recommandés dans un tweet
  2. Vous avez ajouté de la viralité (photo, vidéo…etc)
  3. Vous avez ajouté et raccourci les liens
  4. Vous avez utilisé les guillemets pour attirer l’attention et susciter l’intérêt
  5. Vous avez rédigé le tweet sous forme de question pour interpeller
  6. Vous avez ajouté une statistique à votre tweet
  7. Votre tweet est drôle, utile ou informatif
  8. Votre tweet ne parle pas de vous ou de votre chat
  9. Votre tweet ne contient pas de lien vers votre dernière image postée sur Facebook
  10. Votre tweet ne dit pas que vous vous trouvez à « Trifouilly-les-Oies »…

Vous avez scrupuleusement respecté les commandements ou la charte du « bon tweet »… Pourtant, l’engagement risque de ne pas être au rendez-vous, si les contraintes ci-dessous, se mettaient sur la route de votre tweet.

L’Engagement

  1. Vous avez peu de followers. Sauf si votre tweet est partagé par un membre possédant à son tour un très grand nombre de followers et dont la communauté est réellement engagée à l’égard de ses partages
  2. Vous avez posté trop tard dans la nuit ou trop tôt le matin
  3. Vos followers à fort potentiel de RT ne sont pas connectés ou n’ont pas vu votre tweet
  4. Votre communauté de followers n’est pas homogène (si achat de followers par exemple) pour être concernée par votre tweet
  5. Ceux qui ont partagé votre tweet ont à leur tour peu de followers (effet de réseau faible à cause d’une masse critique insuffisante)
  6. Vous n’avez pas été partagé par une « locomotive » ou un faiseur de RT (comme Fabienne Billat @fadouce  Natalia Robles @RoblesNatalia ou Emmanuelle Leneuf @FlashTweet par exemple… etc)
  7. Vous n’êtes pas régulier, vous tweetez peu (pas de rendez-vous installé avec vos followers)
  8. Vous n’êtes pas bien identifié car vous tweetez peu sur le sujet
  9. Il y a trop de « bruit » car beaucoup relaient la même information
  10. Vous n’avez pas eu de chance…

Conclusion

Pour susciter de l’engagement, il faut :

  • Un contenu de qualité pour instaurer un contrat de lecture et de confiance avec votre communauté
  • Etre actif et régulier pour densifier sa présence et maximiser sa visibilité
  • tweetez sur peu de sujets pour être bien identifié
  • Poster aux bons moments. Oubliez les infographies qui vous disent à quel moment poster (elles concernent souvent le fuseau horaire américain et surtout des habitudes et des pratiques différentes des nôtres). Testez différents créneaux horaires… Le meilleur moment pour poster est celui issu de votre propre expérience.
  • Dialoguer, échanger, faire partie de micro-communautés…
  • Privilégier la qualité au détriment de la quantité (n’achetez jamais de followers)
  • Construire patiemment votre communauté car l’engagement sur Twitter est un marathon et jamais une course de vitesse…

K. LEFAFTA

2 versants d'un tweet efficace

©LK CONSEIL – 2 versants d’un tweet efficace – cliquez sur l’image pour l’agrandir

Tags

Comments are currently closed.

top